Eclipse de Moon en présence de Mars !

Mots-clés

, , , ,

Et où est-ce qu’elle sera le mieux visible, cette éclipse? Hein? On vous le demande!!
Et on vous le donne en mille, Emile : à La Réunion, bien sûr !
Reunion Island : always the place to be !!. 😉
Pour vous expliquer, dans le détail et avec science, ce phénomène exceptionnel à plus d’un titre, voici l’
article que Xavier Demeersman, journaliste pour *Futura science* a publié le 21/07/2018.

« Éclipse totale de Lune : ne manquez pas la plus longue du siècle le 27 juillet ! »

Le 27 juillet, le Soleil, la Terre, la Lune et aussi Mars seront alignés !
Une longue éclipse de Lune sera donc visible, en même temps que l’opposition de Mars. L’évènement sera observable en France métropolitaine dès le crépuscule. Mais le meilleur endroit pour suivre le phénomène du début à la fin sera La Réunion.
Deux semaines après l’éclipse partielle du Soleil du 13 juillet – visible exclusivement, hélas, au large de l’Antarctique Nord (ce sont les manchots qui en ont le plus profité) -, la Lune traversera l’ombre de son gros compagnon la Terre. Ce 27 juillet se déroulera donc la seconde éclipse totale de Lune de l’année, qui sera aussi la plus longue de ce XXIe siècle (les plus longues au XXe siècle ont duré 105,7 et 106,4 min, respectivement en juillet 1982 et 2000). Notre satellite mettra cette fois 1 h 42 min et 57 s, soit presque 103 min, pour traverser le cône d’ombre de notre planète. Ce n’est pas loin du maximum possible qui est de 1 h 47 min. En comparaison, le 4 avril 2015, lors de la totalité la plus courte pour une éclipse de Lune durant ce siècle, l’astre n’est pas resté plus de 4 min 48 s caché dans l’ombre. Sacrée différence !
En tout et pour tout, du début à la fin, c’est-à-dire du moment où notre satellite naturel entrera dans la pénombre jusqu’au moment où il en sortira, près de 6 h 14 min se seront écoulées. Naturellement, l’éclipse ne sera pas visible partout dans le monde. Elle sera invisible en Amérique du Nord et centrale et dans une grande partie du Pacifique. En revanche, si vous êtes dans l’autre moitié du monde, l’évènement pourra être observé soit en partie, soit dans sa totalité. Et le meilleur endroit pour en profiter sera… l’île de la Réunion. Alors, si vous avez la chance d’y vivre ou de vous y rendre à cette date, vous pourrez suivre l’évènement de bout en bout, tout au long de la nuit. Au plus fort de l’éclipse, au milieu de la nuit, la Lune sera près du zénith, au plus haut dans le ciel. Mais pas de « coup de Lune » à craindre, l’astre pâle se fera plus discret que d’habitude, éteint par l’ombre de la Terre. >>>> Visibilité de l’éclipse de Lune en France <<<<
En France métropolitaine, nous aurons surtout droit à la deuxième partie de l’éclipse. Quand la Pleine Lune se lèvera, nous la découvrirons en train de rougir. La totalité débute à 19 h 30 TU. Alors bien sûr, selon l’endroit où vous êtes, notre satellite ne sortira pas à la même heure de l’horizon est, sud-est. Par exemple, dans les bureaux de Futura, à Saint-Raphaël dans le Var, le Soleil s’enfoncera sous l’horizon à 21 h, heure de Paris. Quasiment au même moment, à l’opposé, la Lune se hissera au-dessus de l’horizon. Mais bien sûr, selon que l’horizon autour de chez vous est plat ou planté de collines, de montagnes, de rangées d’arbres ou d’immeubles, la Lune surgira un peu plus tard…
(signalons au passage qu’il existe des applis pour smartphone avec réalité augmentée qui vous aident à choisir le meilleur endroit pour observer et/ou photographier les levers, couchers d’astres, etc. : Sun Seeker, The Photographer’s Ephemeris, Photopills…).
Retrouvez les heures de visibilité pour votre ville, ici.>>>> Une éclipse de Lune très sombre <<<<
Bien que notre satellite s’enfonce dans l’ombre de la Terre, il n’en deviendra pas pour autant invisible mais plus sombre. La palette des couleurs projetées sur l’astre, d’habitude blafard, variera selon les couches de l’atmosphère traversées par les rayons du Soleil. La lumière qui transpercera les basses couches sera plus réfractée. Et selon la population de nuages sur le limbe à ce moment-là et aussi l’abondance de poussières, etc., les teintes seront variées.
Pour cette éclipse du 27 juillet 2018, la Lune sera singulièrement plus sombre car elle sera située presque au point de son orbite le plus éloigné de la Terre, l’apogée (en l’occurrence à plus de 404.300 km) et passera très près du centre de l’ombre. La taille apparente de la Pleine Lune sera presque au plus bas (0,49°).
En France métropolitaine, donc point de Pleine Lune éblouissante au cours de cette première moitié de nuit. Les conditions seront donc propices pour détourner les yeux de temps en temps de la Lune sanguine afin d’observer l’arche de lumière argentée de la Voie lactée (elle traverse le ciel du nord au sud), et tenter de surprendre des étoiles filantes. Car oui, à cette date, on peut déjà en voir plusieurs. La pluie des Perséides aura commencé depuis 10 jours. Le plus fort de l’activité de l’essaim météoritique sera, quant à elle, dans la nuit du 12 au 13 août.
***
Enfin, rappelons que plusieurs planètes sont aussi visibles à l’œil nu en juillet et même un astéroïde (ainsi qu’une nova et peut-être une comète bientôt). Parmi elles, Mars, point rouge devenu ces derniers jours plus brillant que Jupiter. Le 27 juillet, le jour de son opposition, la Lune passera à seulement 6° à côté.

Ce qu’il faut retenir :
– Le 27 juillet aura lieu la plus longue éclipse totale de la Lune du XXIe siècle.
– La totalité durera presque 103 minutes.
– L’éclipse sera visible en France métropolitaine mais le meilleur endroit pour la voir dans sa totalité est la Réunion.

****************************
Petit complément visuel >>>> sur cette animation de l’éclipse du 27 juillet montrant le passage de la Lune dans la pénombre (grand disque) puis l’ombre (petit disque) de la Terre, on constate que la trajectoire de la Lune est légèrement inclinée par rapport au plan de l’orbite terrestre (ligne jaune). Le plus souvent, la Lune passe au-dessus ou au-dessous du cône d’ombre de la Terre. Crédit : Tomruen – CC by SA.

Publicités

Kan La Fournèz y rime èk vandrëdi Trèze

Mots-clés

, , , , ,

Pour bien marquer les esprits en ce vendredi 13, veille de 14 festif, le volcan s’est réveillé de bon matin (4h30), histoire d’être l’invité privilégié du journal de la mi-journée sur Antenne Réunion (ce 13 juillet 2018).

Vraiment juste pour se faire remarquer car à 22h, extinction des feux. Tout était plié.
A peine 17h30 de libération magmatique et hop, il s’est rendormi!! Sacré lui !. 😉