Volkan la pété pou katorz zilyé !

Mots-clefs

, , , , ,

Kan nou di a zot ke nout ti l’île lé tro gayar ! Sa lé vré minm, oté !!

Oui, notre île est vraiment formidable !! Avec son Piton de La Fournaise qui ne cesse de nous épater par son sens du timing toujours impeccable!
Zist inn tipë cabotin, inn tigigine malicieux, nout volkan est particulièrement doué pour tirer la couverture médiatique à lui en s’arrangeant pour toujours choisir la date idéale sur le calendrier ! 😀
Le voilà qui vole la vedette aux manifestations 14 juillettistes – notamment celle qui se tint
(tintamarre, marabout!) dans la Capitale, avec fanfaron (le tant-bourrin) et Trump-bête! en projetant, aux yeux du monde ébahi, un spectacle de pyrotechnie qui n’appartient qu’à lui, dont la force tellurique et la dimension fantastique imposent un respect et un émerveillement face auxquels personne ne peut lutter (que tu sois Roi ou valet, tu n’es ‘rien’ à côté).
Il nous offre un spectacle de haute volée, impossible à égaler, capable de réduire une patrouille de Rafales empanachés à une simple brise tricolorée. 😉

Bienvenue dans le monde merveilleux de ♥ La Réunion, Terre d’émotions ♥
Attention, faites place ! Show bouillant et bouillonnant, devant !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.




Avec cette 3ème vidéo (ci-dessous) proposée par Ced Northman, intitulée « Piton de la Fournaise – The Fracture », on se croirait au coeur d’un echo-doppler sonore géant !
Ecoutez les pulsations cardiaques impressionnantes, d’une terre qui n’est jamais aussi vivante que lorsqu’elle vide ses artères de leur trop-plein magmatique, à travers des cratères de flots hémorragiques !

Publicités

Quand notre Dodo se la joue Guinness !

Mots-clefs

, , , , , ,

Quand la Réunion se met à table pour entrer dans celle des matières du « Guinness Book » en dressant la « plus longue table de pique-nique du monde ! », cela se passe le lendemain du 1er avril pour être plus crédible !. 😉
Cela se passe, un dimanche, à l’heure de l’apéro, au bord de l’eau…
C’est à 12h30 précisément que la bière de Bourbon a pu se faire mousser, sans excès mais avec raison, à l’annonce de son record mondial homologué par Anna Orford, juge mandatée par le Guinness Book, venue spécialement de Londres.
Les 322,42 mètres de ce nouveau record, établi sous les filaos bordant de lagon de l’Ermitage (île de La Réunion-France), détrônent, sans équivoque, de plus de 75m, les 247,10 m de celui détenu depuis le 24 septembre 2016, par le *Leadership Evergreen* dans le lieu-dit Evergreen du Comté de Jefferson (Etat du Colorado-USA).

Connus pour leurs traditionnels et conviviaux piques-niques familiaux dominicaux, il n’a pas fallu pousser les Réunionnais pour en voir arriver 2 milliers, les bras chargés de caris et rougails spécialement préparés pour ce challenge exceptionnel. L’occasion était trop belle d’allier l’utile à l’agréable en installant l’exploit mondial à sa table ! Une occasion à ne pas rater, comme l’a confirmé Monique, une Sainte-Suzannoise, qui réside à 60 km de l’Ermitage :
« Cela n’arrive qu’une fois dans une vie de pouvoir battre un record du monde (…) Ma famille et moi voulions absolument participer à cet évènement. Cette journée restera gravée dans nos têtes, j’espère qu’on nous verra sur la photo qui sera publiée dans le Guinness Book ».
Ainsi furent couronnés six mois de préparation, avec l’aide d’une centaine de personnes pour l’installation finale de l’immense table : « Il aura fallu 750 planches de bois, 10000 vis, 700 heures de travail et la passion de toute une île pour mener à bien ce projet hors normes », déclara Hessel Hoekstra, Directeur Marketing des Brasseries de Bourbon
(organisatrices de ce défi).

La Dodo la di, la Dodo la fé, la Dodo lé la, la Dodo lé en lèr !